Just a dream

 

Home / Oeuvres / Commandes / A propos / Contact / Liens

 

 

Road trip nocturne en terre hélvète, Just a dream parle de territoire, de fantasme et de narration. Le territoire recouvre la vallée du Rhône suisse, une zone à la fonction urbanistique incertaine entre campagne et zone industrielle, bordée des Alpes qui tombent abruptement. C’est un petit far-west constitué d’usines aux panaches de fumées polluantes, de bases militaires mystérieuses, de petits chalets, de motels et de stations essences désaffectées, au milieu d’une nature sauvage puissante. L’univers géographique est réinventé pour une errance entre rêve, obsession et fantasme.


Ce dispositif permet de mettre en évidence le jeu narratif. Il évoque la façon dont la narration cinématographique ou littéraire associe différents niveaux de récits. La longueur rappelle la bande du film comme une séquence cinématographique, à la différence près que la répétition d’éléments, ou le rappel de détails ainsi que l’évocation d’un personnage pousse le spectateur à revenir sur ses pas; la narration – dépourvue ici de sa structure début-milieu-fin – fait penser à un ruban de moebius, où l’on procède à des allers-retours pour tenter de comprendre de quoi il est question ou pour percer la clé du mystère. A l’instar des rêves de éléments reviennent, se modifient légèrement, ou fonctionnent comme des points de bascule.

 

 

Pour faire une pause, placer le curseur sur l'image